🔎 Gymnophiona – DĂ©finition et explications

Introduction

Gymnophione
  Siphonops annulatus
Classification
Règne Animalier
Branchement Chordonnées
Sous-embr. Vertébrés
Classer Amphibiens
Sous-classe Lissamphibie
Ordre
Gymnophione
Muller, 1832
Distribution géographique
Distribution.gymnophiona.2.png
Classification phylogĂ©nĂ©tique (La classification phylogĂ©nĂ©tique est un système de classification des ĂŞtres…)
Position:

  • TĂ©trapodes
    • Amphibiens
      • Lissamphibiens
        • Batraciens
          • Anoures (L’ordre des anoures (Anura, ou super-ordre Salientia) regroupe des amphibiens sans queue, avec…)
          • Urodèles
        • Gymnophiones
    • Amniotes

L’ordre des Gymnophione a Ă©tĂ© identifiĂ© par Johannes Peter MĂĽller (1801-1858) en 1832. Ils sont appelĂ©s apodes, CĂ©cile tu gymnophiones. Ce sont des amphibiens terrestres ou aquatiques, auxquels des pattes atrophiĂ©es donnent l’aspect de vers de la terre (La Terre est la troisième planète du système solaire par la distance…).

La description

Ce sont des lissamphibiens fouisseurs, ayant perdu secondairement leurs membres. Suivant les espèces, leur taille varie entre 6 cm et 1 m 40. Animaux terrestres, ils vivent dans l’humus (L’humus, dĂ©signe la couche supĂ©rieure du sol crĂ©Ă©e et entretenue par la…)la huer (En sĂ©dimentologie, la boue est un mĂ©lange d’eau et de fines particules sĂ©dimentaires…) des marĂ©cages fr forĂŞt (Une forĂŞt ou un massif forestier est une Ă©tendue boisĂ©e, relativement dense,…) tropical voir l’eau (L’eau est un composĂ© chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les…) libre, mais sont absents d’Australie (L’Australie (officiellement Commonwealth d’Australie) est un pays de…)de Madagascar (Madagascar (Madagasikara en malgache), ou la RĂ©publique de Madagascar (Repoblikan’i…) etc Antilles (Les Antilles sont un vaste archipel situĂ© dans la mer des CaraĂŻbes. L’archipel forme un…). Ce sont gĂ©nĂ©ralement des carnivores. La fĂ©condation (La fĂ©condation, pour les ĂŞtres vivants organisĂ©s, est le stade de la reproduction…) est l’Internet (En France, ce nom dĂ©signe un mĂ©decin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, Ă  la…). Selon les genres, ils sont ovipares (Ichtyopsis) ou vivipares (Typhlonectes).

Les apodes forment un petit groupe très spĂ©cialisĂ©, Ă©loign du type amphibian classique. Ils sont principalement prĂ©sents dans les forĂŞts tropicales. Ces amphibiens ne paraissent pas effecteur de mĂ©tamorphose car elle ne se signale que par la perte des branchies externes et s’effectue très tĂ´t dans l’Ĺ“uf.
Les apodes ont un corps cylindrique allongĂ©, sans membres, pouvant mesurer jusqu’Ă  un mètre (Le mètre (symbole m, du grec mĂ©tron, mesure) est l’unitĂ© de base de longueur du…). Il est marquĂ© sur toute son Ă©tendue d’une succession d’anneaux et sillons transversaux. Lee tronc (Un tronc peut ĂŞtre 🙂 est terminĂ©e par une courte file d’attente de mĂŞme diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre…) que le reste du corps. Chaque anneau correspond Ă  une vertèbres (Les vertèbres sont les os constituant la colonne vertĂ©brale chez les animaux…)pouvant dĂ©passer le NumĂ©ro (La notion de nom en linguistique est traitĂ©e dans l’article « Nom…) de 300. Leur peau (La peau est un organe composĂ© de plusieurs couches de tissus. Elle jue, entre autres, le…) Ă©paisse et robuste est gĂ©nĂ©ralement grisâtre, certaines espèces prĂ©sentent des Ă©cailles analogues Ă  celle des poissons (Les Poissons sont une constellation du zodiac traversĂ©e par le Soleil du 12 mars au 18…). Leurs yeux sont atrophiĂ©s. Leur peau est visqueuse, aux sĂ©crĂ©tions toxiques et nausĂ©abondes.

Classement et Ă©volution

Évolution des gymniophiones :

CĂ©ciles primitives

  • RhinatrematidĂ©s Nussbaum, 1977
    • genres Épicrionops
    • genres Rhinatrème
  • IchthyophiidĂ©s Taylor, 1968
    • genres CaudacĂ©es
    • genres Ichthyophis

Céciles moyennement évoluées

  • Uraeotyphlidae Nussbaum, 1979

Céciles très évoluées

  • Scolecomorphidae Taylor, 1969
    • genres Scolecomorphe
    • genres Crotaphatreme
  • CaecilidĂ©s Rafinesque, 1814
  • Typhlonectidae Taylor, 1968 – ou CĂ©cilies aquatices
    • genres AtrĂ©tochoane
    • genres Chthonerpeton
    • genres NectocĂ©cile
    • genres Potomotyphlus
    • genres Typhlonectes

Liste de famille

Selon l’ITIS

  • famille CaecilidĂ©s Rafinesque, 1814
    • sous-famille Caecilinae Rafinesque, 1814 (non reconnu par ADW qui place ses genres diremente sous CaecilidĂ©s)
    • sous-famille Typhlonectinae Taylor, 1968 (non reconnue par ADW qui place ses genres diremente sous TyphlonectidĂ©s)
  • famille IchthyophiidĂ©s Taylor, 1968
  • famille RhinatrĂ©matidĂ©s Nussbaum, 1977
  • famille ScolecomorphidĂ©s Taylor, 1969
  • famille Uraeotyphlidae Nussbaum, 1979

Selon l’ADW

  • famille CaecilidĂ©s Rafinesque, 1814
  • famille IchthyophiidĂ©s Taylor, 1968
  • famille RhinatrĂ©matidĂ©s Nussbaum, 1977
  • famille ScolecomorphidĂ©s Taylor, 1969
  • famille TyphlonectidĂ©s
  • famille Uraeotyphlidae Nussbaum, 1979

Leave a Comment