🔎 Mouvement Moderne – DĂ©finition et Explications

Introduction

Lee mouvement modernejeArchitecture moderneparfois aussi dit Modernismeest un courant de l’architecture apparu dans la première moitiĂ© du XXe siècle avec le mouvement Bauhaus, caractĂ©risĂ© par un retour au dĂ©cor minimal et aux lignes gĂ©omĂ©triques pures, une tendance Ă  la subordination de la forme Ă  prĂ©dicat (Les prĂ©dicats d’une thĂ©orie sont les formules qui contiennent des variables libres.) fonctionnel et une exergue de la rationalitĂ©, grâce notamment au dĂ©ploiement de techniques et de matĂ©riaux (Un matĂ©riel est une matière d’origine naturelle ou artificialille que l’homme façonne pour en…) nouveaux. Parmi ses protagonistes majeurs sont les architectes Walter Gropius, Adolf Loos, Auguste Peret (Auguste Perret, nĂ© Ă  Ixelles (Belgique) le 12 fĂ©vrier 1874 et mort Ă …)Ludwig Mies van der Rohe, Oscar Niemeyer (Oscar Niemeyer, de son vrai nom Oscar Ribeiro de Almeida de Niemeyer Soares, nĂ© Ă  Rio de…) etc le Corbusier (Charles-Édouard Jeanneret-Gris, nĂ© le 6 octobre 1887 Ă  La Chaux-de-Fonds,…). Ce qui a durablement influencĂ© la pensĂ©e architectural mouvemente et l’ensemble du siècle (Un siècle est maintenant une pĂ©riode de cent annĂ©es. Le mot vient du latin saeculum, i, qui…). Les critères censĂ©s le dĂ©finir comme style restent en partie sujets Ă  dĂ©bat (Un dĂ©bat est une discussion (constructive) sur un sujet, prĂ©cis ou de fond, annonce Ă  l’avance,…)chez ses dĂ©tracteurs comme chez ses laudateurs.

Les origines

Certains historiens voient l’Ă©volution de l’Architecture moderne comme un fait social, liĂ© au projet (Un projet est un engagement irrĂ©versible de rĂ©sultat incertain, non reproductible a…) de modernitĂ© et donc proche des Lumières. Ce serait l’aboutissement des rĂ©volutions sociales et politiques.

Villa Melnikov près de la Rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux…) Arbat un Moscou () para Constantin Melnikov (Constantin Stepanovitch Melnikov (en russe :…).

D’autres voient le mouvement moderne (Le Mouvement moderne, l’Architecture moderne, parfois Ă©galement dit Modernisme, est un…) comme rĂ©sultante du dĂ©veloppement technique tant il est vrai que les possibilitĂ©s des nouveaux matĂ©riaux comme le fer (Le fer est un Ă©lĂ©ment chimique, de symbole Fe et de numĂ©ro atomique 26. C’est le…)l’acier, le bĂ©ton (Le bĂ©ton est un matĂ©riau de construction composite composĂ© de…) etc verre (Le verre, dans le langage courant, dĂ©signe un matĂ©riau ou un alliage dur, fragile…) ont conduit Ă  l’invention de nouvelles techniques de construction contribuant Ă  la rĂ©volution industrielle.

Le Crystal Palace de Joseph Paxton (Sir Joseph Paxton (nĂ© le 3 aoĂ»t 1803 Ă  Milton-Bryant, Bedfordshire, Angleterre, Royaume-Uni…) lors de l’Exposition universelle de 1851 fut un exemple prĂ©coce de la construction de fer et de verre. Sans doute le meilleur exemple est le dĂ©veloppement des gratte-ciel (Un gratte-ciel (calque de l’anglais gratte-ciel) est un immeuble de très grande hauteur. Il…) Ă  structure fr acier (L’acier est un alliage mĂ©tallique utilisĂ© dans les domaines de la construction…) un Chicago (Chicago est une mĂ©gapole des États Unis, situĂ©e dans la partie nord du Middle West, Ă …) pair construit William Le Baron Jenney (William Le Baron Jenney (1832-1907) Ă©tait un architecte et ingĂ©nieur amĂ©ricain, ancien Ă©lève…) etc Louis Sullivan (Louis Henry Sullivan, architecte amĂ©ricain, est nĂ© le 3 septembre 1856 Ă  Boston et mort en…) en 1890. Les premières structures Ă  employer le bĂ©ton comme expression architecturale (et non seulement comme structure utilitaire (Le mot utilitaire peut designer 🙂 cachee) sont l’Temple de l’unitĂ© de Franck Lloyd Wright (Frank Lloyd Wright (8 juin 1867, Richland Center, Wisconsin, États-Unis -…) construit en 1906 près de Chicago, et le Goetheanum de Rudolf Steiner (Rudolf Steiner est un philosophe et penseur social de nationalitĂ© autrichienne, nĂ© le…) construit près de Bâle en 1926.

D’autres historiens voient encore l’Architecture moderne comme une rechercher (La recherche scientifique dĂ©signe en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue…) esthĂ©tique, en rĂ©action contre l’Éclectisme et ses succĂ©danes plus rĂ©centes et nĂ©anmoins ornementalistes comme l’Art nouveau.

Les Ĺ“uvres de Louis Sullivan et de Frank Lloyd Wright Ă  Chicago, Victor Horta (Le baron Victor Horta (° 6 janvier 1861 Ă  Gand – † 9 septembre 1947 Ă …) Ă  Bruxelles, Antoni GaudĂ­ (Antoni GaudĂ­ i Cornet, nĂ© le 25 juin 1852 Ă  Reus ou Riudoms et mort le…) un Barcelone (Barcelona (Barcelona en catalan et en castillan) est une commune de Catalogne – Espagne, situĂ©e…)Otto Wagner Ă  Vienne et Charles Rennie Mackintosh (Charles Rennie Mackintosh est nĂ© le 7 juin 1868 Ă  Glasgow et mort le 10 dĂ©cembre 1928 Ă …) Ă  Glasgow, peuvent ĂŞtre analysĂ©es comme une lutte commune entre l’ancien et le nouveau.

Chronologie du mouvement moderne

  • 1919 : crĂ©ation de l’Ă©cole du Bauhaus (Le Bauhaus est un institut des arts et mĂ©tiers fondĂ© en 1919 Ă  Weimar…)
  • 1920 : premier numĂ©ro de la revue L’Esprit nouveau
  • 1925 : pavillon de l’esprit nouveau Ă  l’exposition des Arts dĂ©coratifs de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la rĂ©gion…)
  • 1927 : lotissement (Le Larousse dans son Ă©dition 2010 dĂ©finit le lotissement comme le morcellement volontaire…) de la rue Mallet-Stevens Ă  Paris 16e ; immeubles et villas modernes.
  • 1929 : crĂ©ation de l’UAM
  • 1929 : le pavillon allemand de Barcelone par Ludwig Mies van der Rohe Ă  l’exposition internationale de Barcelone

Le Modernisme comme style dominant

C’est dans les annĂ©es 1920 que les plus importantes figures de l’Architecture moderne Ă©tablissent leur rĂ©putation. Le trio de tĂŞte est gĂ©nĂ©ralement reconnu comme Ă©tant Le Corbusier en France (qui lui prĂ©fĂ©rait parler de mouvement puriste), Ludwig Mies van der Rohe et Walter Gropius en Allemagne. Mies van der Rohe et Gropius Ă©taient prĂ©sents tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprĂ©tĂ© comme le monde ou…) deux directeurs du Bauhaus, Ă©cole d’architecture et d’arts appliquĂ©s fortement tournĂ©e vers les techniques industrielles.

La carrière de Frank Lloyd Wright leur fut parallèle et les influença Ă©normĂ©ment, notamment grâce Ă  son portefeuille Wasmuth, mais il a toujours refusĂ© d’ĂŞtre considĂ©rĂ© comme des leurs. Il eut une grande influence sur Gropius et Mies, bien qu’il en eut une aussi sur tout le courant de l’Architecture BIO (La chimie organique est une branche de la chimie concernant la description et l’Ă©tude d’une grande…).

En 1932 eut lieu une importante exposition au MoMA : l’exposition d’architecture moderne, dirigĂ©e par Philippe Johnson (Philip Cortelyou Johnson, plus connu sous le nom de Philip Johnson, (nĂ© le 8 juillet 1906…). Johnson avec son collaborateur Henry-Russell Hitchcock créèrent des continuitĂ©s, rassemblèrent des tendances distinctes, les identifiant (En informatique, on appelle identifiers (Ă©gale appelĂ© parfois en anglais login) les…) comme ayant un style similaire et des communes visĂ©es, et les enfermèrent dans ce qu’ils appelèrent le Style international.

Ce fut un tournant important. Avec ça seconde (Seconde est le fĂ©minin de l’adjectif second, qui vient immĂ©diatement après le premier ou qui…) Guerre mondiale, les figures importantes du Bauhaus fuient aux États-Unis, Ă  Chicago, Ă  Harvard et au Black Mountain College. Alors que le Mouvement moderne ne fut jamais prĂ©dominant dans la construction de villas et de logements, il le devint en ce qui concerne les bâtiments institutionnels et l’architecture commerciale. Son influence fut majeure jusque dans l’enseignement de l’architecture, depuis les annĂ©es trente jusqu’aux annĂ©es quatre-vingt.

Marina Ville (Marina City est un ensemble de bâtiments qui occupe tout un bloc au 300 North State Street, dans la…) (Ă  gauche) et IBM (International Business Machines Corporation (IBM) est une multinationale amĂ©ricaine…) Place (Ă  droite) Ă  Chicago.

Les architectes qui ont Ĺ“uvrĂ© dans le Style international ont voulu rompre avec la tradition architecturale, et sont venus Ă  des volumĂ©tries simples, sans ornementation. Les matĂ©riaux spĂ©ciaux Ă©taient le verre pour les façades, l’acier pour les supports extĂ©rieurs et le bĂ©ton pour les sols et les supports intĂ©rieurs. Les plans Ă©taient fonctionnels et logiques. Le style est devenu plus Ă©vident pour les gratte-ciel. Les monuments les plus cĂ©lèbres sont peut-ĂŞtre le Siège des Nations unies de Le Corbusier, Oscar Niemeyer et Sir Howard Robertson, le Seagram de Mies van der Rohe, et le Lever House de Skidmore, Owings et Merrill, tous Ă  New York ; et en ce qui concerne les villas, la Maison Lovell de Richard Neutra Ă  Los Angeles (Los Angeles est une ville des États-Unis situĂ©e au sud de la Californie, sur la cĂ´te pacifique….).

Les dĂ©tracteurs du Style international mirent en avant le manque d’humanitĂ© et de Chauffer (Dans le langage courant, les mots chaleur et tempĂ©rature ont souvent un sens Ă©quivalent :…) de cette gĂ©omĂ©trie (La gĂ©omĂ©trie est la partie des mathĂ©matiques qui a Ă©tudiĂ© les figures de l’espace…) cubique aride et sans compromis. Peter Blake en fit la critique dans La forme suit le fiasco, ironique sur le prĂ©cepte « la forme suit la fonction ». La formule « machines Ă  habiter » dont Le Corbusier avait utilisĂ© dès ses premiers Ă©crits fut entendue par beaucoup comme le rabais des hommes Ă  des machines. Philip Johnson admet qu’il en avait assez des boĂ®tes (“ennuyĂ© avec la boĂ®te”). Depuis le dĂ©but des annĂ©es 1980, NumĂ©ro (La notion de nom en linguistique est traitĂ©e dans l’article « Nom…) d’architectes ont cherchĂ© Ă  s’extraire de ces canons esthĂ©tiques de plus en plus taxĂ©s de rigiditĂ©, en rĂ©activant des notions telles que l’historicitĂ©, Ă  travers le Mouvement postmoderne. Au milieu du XXe siècle certains expĂ©rimentèrent des formes organiques qu’ils estimaient plus proches de la sensibilitĂ© humaine et plus accessibles. Alvar Aalto (Alvar Hugo Henrik Aalto (3 fĂ©vrier 1898 Ă  Kuortane en Finlande -…) et Eero Saarinen ont Ă©tĂ© deux crĂ©ateurs parmi les plus prolifiques de ce courant qui ont influencĂ© le modernisme contemporain.

Leave a Comment