🔎 Sciences de la vie et de la Terre

Introduction

Dans l’enseignement secondaire français (collĂšge et lycĂ©e), les sciences de la vie et de la terre (SVT) forment une partie de l’enseignement scientifique.

Historique

En 1802, le premier consul Bonaparte crĂ©e les lycĂ©es, dans lesquels, selon son arrĂȘtĂ© d’organisation pĂ©dagogique, « on enseignera essentiellement le latin (et en annexe histoire et gĂ©ographie) et les mathĂ©matiques (Les mathĂ©matiques constituent un domaine de connaissances abstraites construit Ă  l’aide…) (qui englobent quelques notions de la physique (La physique (du grec φυσÎčς, la nature) est Ă©tymologiquement la…), chimie (La chimie est une science de la nature divisĂ©e en plusieurs spĂ©cialitĂ©s, Ă …), histoire naturelle (La dĂ©marche d’observation et de description systĂ©matique de la nature commence dĂšs…) et minĂ©ralogie) ». Le programme du lycĂ©e de 1802 Ă©tudie les minĂ©raux « sous le rapport de leur utilitĂ© dans les arts et dans les usages de la vie ».

L’enseignement des sciences, mathĂ©matiques comprend, rĂ©gresse sous la Restauration, Ă  cause de la religion. En 1821, les sciences, hormis quelques notions de calcul disparu totalement (Le complĂštement ou complĂštement automatique, ou encore par anglicisme complĂ©tion ou…). Ou plutĂŽt sont regroupĂ©es dans la classe de philosophie, qui s’Ă©tend sur deux ans : une an (Une annĂ©e est une unitĂ© de temps transmet la durĂ©e entre deux occurrences d’un Ă©vĂšnement liĂ©…) consacrer Ă  l’enseignement philosophique et une annĂ©e de sciences pour les Ă©lĂšves qui se destinent aux grandes Ă©coles et Ă  la facultĂ© des sciences.

En 1852, le ministre Fortoul introduit la crĂ©ation, Ă  partir de la troisiĂšme, d’une sĂ©rie scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre Ă  l’Ă©tude d’une science ou des sciences et qui…), en concurrence avec les sĂ©ries littĂ©raires traditionnelles. Cela est un retour au lycĂ©e de 1802, avec ses classes de latin et de mathĂ©matiques prĂ©vues en concurrence. Le ministre est sensible aux « exigences de la sociĂ©tĂ© nouvelle ». Aux enseignements de français, latin, histoire-gĂ©ographique (Dans l’enseignement secondaire français, la discipline consacrĂ©e aux sciences…) et langue vivantes, commons aux deux sĂ©ries la section de sciences ajoute arithmĂ©tique (L’arithmĂ©tique est une branche des mathĂ©matiques qui comprend la partie de la…), algĂšbre (L’algĂšbre, mot d’origine arabe al-jabr (Ű§Ù„ŰŹŰšŰ±), est la branche…), gĂ©omĂ©trie (La gĂ©omĂ©trie est la partie des mathĂ©matiques qui a Ă©tudiĂ© les figures de l’espace…), physique chimie, histoire naturelle et dessin. Victor Duruy nommĂ© ministre en 1863 revient Ă  l’enseignement Ă  base littĂ©raire.

En 1902, les « sciences naturelles » sont chaßneutes de la 6e à la Terminale.

En 1925 les sciences naturelles ne sont chaßnées que de la 6e à la troisiÚme.

En 1945, elles sont rĂ©introduites en Terminale de la section « sciences expĂ©rimentales », avec un enseignement (L’enseignement (du Latin “insignis”, remarquable, marquĂ© d’un signe, distinguĂ©) est une…) renforcĂ© en sciences naturelles.

En 1951 sont crĂ©Ă©es les sections C’ et M’ Ă  cĂŽtĂ© des sections C (latin-sciences) et M (sciences-langues). Selon G. Gahau, ces classes n’Ă©taient en fait qu’un moyen d’Ă©vacuer des sections C et M les Ă©lĂšves les moins douĂ©s en maths.

L’appellation « SVT » a remplacĂ© la cellule de « biologie » en 1994, et elle diffĂ©rait de l’incorporation de gĂ©ologie (La gĂ©ologie, du grec ancien γη- (gĂȘ-, « terre ») et…). Jusqu’au dĂ©but des annĂ©es 1990, le terme utilisĂ© Ă©tait « sciences naturelles ».

Lycée

La structure de l’ADN, enseignĂ©e au lycĂ©e.

Le programme de lycĂ©e gĂ©nĂ©ral est un approfondissement des notions et mĂ©thodes, dĂ©jĂ  vues en collĂšge (Un collĂšge peut dĂ©signer un groupe de personnes partageant une mĂȘme…).

  1. M Sciences de la Vieon insiste sur les phĂ©nomĂšnes de rĂ©gulation (Le terme de rĂ©gulation renvoyĂ© dans son concret Ă  une discipline technique, qui se…) (hormonale, nerveuse) des grandes fonctions cardiaques (activitĂ© cardiaque, procrĂ©ation
). On s’intergore sur ce qui influence chaque aspect du vivant : dĂ©terminisme (Le dĂ©terminisme est une notion philosophique selon laquelle tout Ă©vĂ©nement est…) la gĂ©nĂ©tique (La gĂ©nĂ©tique (du grec genno gennώ = donner naissance) est…) et/ou environnemental. La notion de parentĂ© entre ĂȘtres vivants est mise en Ă©vidence, d’oĂč l’idĂ©e d’Ă©volution.
  2. M la science de celui-ci Terre (La Terre est la troisiĂšme planĂšte du systĂšme solaire par la distance…) (ou gĂ©ologie), l’Ă©tudiant Ă©tudie les interactions entre les diffĂ©rentes enveloppes extĂ©rieures de la Terre : hydrosphĂšre (L’hydrosphĂšre est, en gĂ©nĂ©ral, l’enveloppe extĂ©rieure d’une planĂšte ou d’un satellite…), atmosphĂšre (Le mot atmosphĂšre peut avoir plusieurs significations 🙂etc biosphĂšre (La notion de biosphĂšre dĂ©signe Ă  la fois un espace et un processus auto-entretenu (jusqu’Ă  ce…). En section scientifique, la dynamique (Le mot dynamique est souvent employĂ© designer ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il…) l’Internet (En France, ce nom dĂ©signe un mĂ©decin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, Ă  la…) lĂ  planĂšte (Une planĂšte est un corps cĂ©leste orbitant autour du Soleil ou d’une autre Ă©toile de…) Terre est approfondie (divergence et convergence (Le terme convergence est utilisĂ© dans de nombreux domaines 🙂 lithosphĂ©rique). La gĂ©ologie constitue 1/3 du programme fr deuxiĂšme (Seconde est le fĂ©minin de l’adjectif second, qui vient immĂ©diatement aprĂšs le premier ou qui…) et en premiĂšre et terminale scientifiques.
Horaires hebdomadaires de SVT au lycée
seconde PremiÚre ES PremiÚre L PremiÚre S Terminale S Spécialité SVT
(Terminal S)
2 heures (ne pas 1 heures (L’heure est une unitĂ© de mesure 🙂 30 de TP) 1 heures (L’heure est une unitĂ© de mesure du temps. Le mot dĂ©signe aussi la grandeur…) 30 (ne pas 30 minutes de TP) 45 minutes (Forme premiĂšre d’un document : Droit : une minute est l’original d’un…) (en demi-classe, parfois 1 heure selon le lycĂ©e) 4 heures (ne pas 2 heures de TP) 3 heures 30 (dont 1 heure 30 de TP, parfois 2 heures de TP selon le lycĂ©e) 2 heures, plus
Horaires hebdomadaires de SVT au lycée à partir de sept 2010
Seconde (septembre 2010) PremiÚre ES PremiÚre L PremiÚre S Terminale S Spécialité SVT
(Terminal S)
1 heure 30 de TP 1h30 (ne pas 30 minutes de TP) 45 minutes (en demi-classe, parfois 1 heure selon le lycée) 4 heures (ne pas 2 heures de TP) 3 heures 30 (dont 1 heure 30 de TP, parfois 2 heures de TP selon le lycée) 2 heures, plus

Leave a Comment