À Kénitra, inauguration du nouveau site de Spécial Acier et Traitements Thermiques (SATT)

Crédit : Ministère de l’Industrie et du Commerce

La société marocaine Spécial Acier et Traitements Thermiques (SATT), installée dans la zone d’accélération industrielle de Kénitra, a inauguré mercredi un nouveau site, lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour.

D’un montant d’investissement de 21 millions de dirhams (MDH), cette nouvelle usine, d’une superficie de 2 200 m² et d’équipements de pointe, aura pour l’activité principale de traitement thermique des pièces aéronautiques, automobiles et mécaniques.

Il s’agit d’un procédé métallurgique qui permet de transformer la structure cristallographique de ces pièces et d’augmenter, ainsi, considérablement leur durée de vie et leur résistance aux différentes contraintes mécaniques.

S’alimente à cette occasion, Mezzour a affirmé qu’il s’agit d’un « projet pionnier porté par une société marocaine », soulignant que son activité à haute valeur ajoutée contribue à la production et à la maintenance de pièces dans les principaux secteurs de l’industrie marocaine et contribue au développement de l’industrie aéro-moteur que le Royaume Royal ambitionne de dynamiser.

Le tissu industriel local, at-il dit, gagne en expertise en intégrant ces nouveaux métiers en adéquation avec les priorités stratégiques nationales de développement en profondeur des écosystèmes aéronautiques et automobiles.

Le ministre a, en outre, fait observer que la plateforme industrielle du Royaume fait, de nouveau, un lien en avant grâce aux compétences et aux techniques complexes qui s’y développent, ajoutant : « Comme nous avons soutenu ce projet, dans le cadre de l’écosystème « assemblage », nous continuerons à accompagner toute initiative innovante locale à même de contribuer au renforcement de la chaîne valeur de l’industrie marocaine ».

Équipé de fours doté des technologies les plus avancées, ce site assurera la réalisation de plusieurs traitements thermiques, comme la trempe sous haut vide visant à renforcer les caractéristiques mécaniques des pièces afin qu’elles résistent à la traction, à la rupture, et à l’ l’usure et la fatigue.

Ce type de traitement est réalisé grâce à un four vertical conforme à la norme aéronautique AMS 2750F trempant jusqu’à 10 bars de pression et pouvant chauffer jusqu’à 1200°c.

Il s’agit aussi de la nitruration et de la nitrocarburation qui permettent une résistance à l’assurance grâce à la diminution du coefficient de frottement entre les composantes mobiles, une résistance à la compression et à la corrosion, ainsi que la préservation de l’aspect esthétique Ces traitements sont réalisés à l’aide d’un four de gaze de nitruration conforme à la norme aéronautique AMS 2750F.

Le site assure également la cémentation basse pression et la carbonitruration qui apportent une résistance aux chocs, à l’abrasif sûr, ainsi qu’une résistance mécanique en surface.

En introduisant au Maroc des pointes techniques et des compétences de haut niveau, la SATT a pour ambition de contribuer à concrétiser la volonté des sociétés aéronautiques et automobiles déployées dans le Royaume d’intégrer les nouvelles exigences métallurgiques.

Par ailleurs, la société prévoit une extension et compte augmenter sa capacité de traitement par l’acquisition de nouveaux fours, très prochaniment.

La SATT s’appuie sur l’expertise de plus de 30 ans de la maison mère marocaine de Traitements Métallurgiques (FMTM), certifiée EN9100 et ayant obtenu la qualification du motoriste aéronautique Safran Aircraft Engine et est en passe d’obtenir les qualifications Nadcap et Pratt & amp Whitney .

Poursuivant sur cette lance, la SATT compte obtenir, également, ces qualifications en 2023 en se pliant aux mêmes exigences aéronautiques.

©️ Copyright Pulse Média. Tous les droits sont réservés.
Reproduction et diffusions interdites (photocopies, intranet, web, messagerie, newsletters, outils de veille) sans autorisation écrite

Leave a Comment