Dématisation du droit d’importation : Plus de 51 millions de kWh d’électricité économisés d’ici 2021

Dématisation du droit d'importation : Plus de 51 millions de kWh d'électricité économisés d'ici 2021

La dématérialisation des procédures douanières et maritimes à travers le PortNet Single Gateway a permis de réaliser d’importantes économies en termes de consommation d’énergie.

En effet, l’approche de dématérialisation permet au Maroc d’économiser l’équivalent de la consommation annuelle de 7 735 ménages en termes d’eau douce, 42 053 ménages en termes d’électricité et 15 727 ménages en termes de déchets. Cette démarche a également permis de sauver 800 000 arbres par an (la taille de la forêt de Grunewald en Allemagne), d’économiser l’équivalent de la consommation annuelle de carburant de 17 000 véhicules sans compter que seulement la moitié des démarches commerciales à l’extérieur est dématérialisée. « Avant l’existence du Guichet Unique PortNet, près de 500 000 titres physiques d’importation par an étaient délivrés et traités entre les quatre opérateurs d’un cycle d’importation, à savoir : le Ministère du Commerce Extérieur, les Banques, l’Office des étrangers, la Douane et le importateur. Si l’on multiplie le nombre de titres traités par le nombre d’opérateurs concernés (5), il y aura 2,5 millions de réceptions et/ou d’émissions de documents entre ces opérateurs », rapporte l’ANP dans son rapport financier annuel.

Pour les titres d’importation, cette procédure a permis d’économiser 51 250 000 kWh d’électricité, 331 250 000 litres d’eau douce, de sauver 212 500 arbres et d’éviter 37 500 mètres cubes de déchets. En matière de licences d’exportation, près de 170 000 titres d’exportation sont délivrés et traités et échangés entre quatre opérateurs du commerce extérieur, à savoir : le ministère du commerce extérieur, le ministère des affaires étrangères, les douanes et l’exportateur. En multipliant le nombre de titres traités (170 000) par le nombre d’opérateurs concernés (4), on arrive à 680 mille réceptions ou émissions de documents entre opérateurs. La dématérialisation a permis d’économiser à ce niveau 13 940 000 kWh d’électricité et 90 100 litres d’eau douce par an. Le nombre d’arbres sauvés annuellement grâce à ce procédé est estimé à 57 800 et 10 200 mètres cubes de déchets évités.

S’agissant des gains annuels de documents douaniers et maritimes, PortNet SA explique avoir également suivi la dématérialisation des procédures liées à la gestion de l’échelle des navires et au contrôle douanier, à savoir : le manifeste, la déclaration unique de marchandises, l’avis d’arrivée, la demande de contribution d’affranchissement et la levée à la main. En termes d’économies réalisées, la même source révèle des gains annuels de 23 286 135 kWh d’électricité et 150 507 943 litres d’eau douce optimisée. A cela s’ajoutent 96 552 arbres perdus et 17 039 mètres cubes de déchets évités par an. « Plusieurs organismes gouvernementaux et associations ont vu le jour pour orienter les entreprises vers des modes de gestion qui tirent parti du respect de l’environnement. A cet égard, PortNet SA « Office National Unique des Procédures du Commerce Extérieur » place la dématérialisation et l’optimisation des procédures au centre de ses intérêts.

Il s’agit d’un choix stratégique en ligne avec le choix stratégique du Maroc de booster la compétitivité des entreprises en réduisant les délais et les frais liés aux procédures du commerce extérieur », rappelle la même source ajoutant que la dématérialisation (0 papier) est considérée comme l’une des solutions les plus avancées. à la réduction de la consommation de papier et des émissions de CO2 grâce aux nombreux déplacements à effectuer pour accomplir toutes les formalités nécessaires.
Actuellement, PortNet a franchi la barre avec 66 000 utilisateurs, dont plus de 56 000 importateurs et exportateurs, 1 500 déclarants et transitaires, 20 banques et plus de 43 administrations connectées. En 2021, la société a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 86 651 millions de dirhams avec un résultat net de près de 14 millions de dirhams. A noter que depuis sa création en juin 2012, la société PortNet SA s’est donné pour mission de mettre en place le seul guichet national pour faciliter à la fois les démarches portuaires et commerciales. Elle collabore avec tous les acteurs de la place portuaire et du commerce extérieur et a pour vocation d’œuvrer sur les prélèvements d’amélioration de la concurrence portuaire et des opérateurs économiques au Maroc.

Leave a Comment