Double Contact – Barack Adama : “Le PSG ne prend pas assez de joueurs français”

RMC Sport a sa rubrique “culture-sport” baptisée “Double Contact”. Tout au long de l’année, on vous propose des entretiens intimes et décalés, avec des artistes qui font l’actualité. Après la sortie de son projet “Black House”, il rencontre Barack Adama. Le rappeur parisien, membre de la Section d’Assaut, nous parle de sa confiance en Christophe Galtier, du statut de Neymar au PSG et de la place d’Olivier Giroud chez les Bleus.

Il est habitué à jugler avec ses émotions, au fil des saisons. Comme tous les supporters du PSG. “Je suis un fou un de Paname. Chaque année, j’ai mal, je jure de ne plus jamais supporter l’équipe et chaque année, je reviens”, s’amuse Barack Adama au moment de résumer sa passion pour le PSG. Né dans la capitale, le rappeur de 36 ans a toujours soutenu le club de sa ville.

Il garde en mémoire les feintes de Ronaldinho, la magie de Jay Jay Okocha et le charisme de Zlatan Ibrahimovic. Mais celui pour lequel il a le plus vibré, c’est Javier Pastore: “Quand il était blessé, j’avais la haine. Quand il jouait, j’étais émerveillé. Quand il est parti, j’étais triste. J’aimais sa vision du jeu, sa finesse technique, son côté inattendu… Il est trop fort Pastore.”

“Navas est sous-coté”

Dans l’équipe actuelle, le sociétaire de la Section d’Assaut a un faible pour l’imprévisible Marco Verratti, le solide Danilo Pereira et le prometteur Nuno Mendes. Mais il apprécie aussi beaucoup Keylor Navas. Au point de regretter que le club de la capitale ait recruté Gianluigi Donnarumma pour l’aligner à sa place.

“Navas est tellement sous-coté. Je pense qu’il n’est pas assez star. Il ne se vend pas assez. Mais en vrai, c’est un gardien de fou, estime Adama (son vrai prénom). Paris veut miser sur l’avenir mais il est là Navas. Il ne vieillit pas le mec. Moi, j’aurais gardé Navas et j’aurais pris un deuxième gardien français. Le PSG ne prend pas assez de joueurs français ou issus de la Ligue 1. “

“Je voulais Galtier à Paname”

Après une saison frustrante, conclue dans un climat délétère, Paris a changé ses plans durant l’intersaison. En plaçant notament Christophe Galtier sur le banc. Un choix validé par Barack Adama, dont le projet “Black House” est disponible depuis juin.

“Je le voulais à Paname. On est en France quand même, prenez des qualités françaises, des mentalités françaises. On en a besoin. Galtier, c’est un très bon entraîneur. Je le voyais à chaque fois lorsqu’il jouait contre nous . Campos aussi, c’est bien qu’il soit là. Je kiffe ce qu’il se passe à Paris. Maintenant, comme chaque année, on ne va pas s’exciter. On va regarder ce qu’il se passe. Mais c’est bien, c’est moins clinquant et moins brillant.”

“Neymar, ce n’est pas un joueur qu’on jette”

Après un été où la question de son départ a été posée, Neymar est finalement resté au Parc des Princes. De quoi ravir Adama, qui ne souhaitait pas voir partir de la star de la Seleçao : “C’est Neymar mon frère, il n’y a pas de débat en fait. Il est trop fort. Quand il se décide, c’est fini . Rien que pour ça, ce n’est pas un joueur qu’on jette. Neymar, c’est le seul à qui on a laissé une petite place à la table de Messi et Ronaldo. Le talent de Neymar, il n’y en a pas deux. Si Neymar se décide, il faut qu’il reste dans nos rangs.”

Mais pour aller chercher la Ligue des champions, il faut surtout une équipe capable de résister à la tempête. Même dans les pires moments. “Ce n’est que du mental. On s’est fait eliminator par un Real Madrid (la saison passée en 8es de finale, ndlr) alors qu’on maîtrisait le match à 60%. Ils ne voyaient pas le ballon jusqu’à ce qu’on se fasse égaliser. Et on a perdu mentalement. C’est toujours comme ça. C’est le mental. Sinon, en termes de football, il n’y a pas d’équipes qui peuvent nous faire vraiment peur. Si Paname a le mental, personne ne peut les bousculer.”

“Giroud doit être en équipe de France”

D’origine sénégalaise, Barack Adama a vibré lors du sacre des partenaires de Sadio Mané en début d’année à la CAN 2022. Un événement historique qu’il a vécu à Dakar, dans la liesse la plus totale. Il attend nouveau de s’enflammer à nouveau pour les Bleus. En espérant que Didier Deschamps convoque Olivier Giroud pour le Mondial 2022 au Qatar.

“Il ne faut pas faire l’erreur de ne pas ramener Giroud. Il doit faire partie de l’équipe de France. C’est un joueur important. Il fait partie de cette équipe qui a l’expérience d’avoir déjà gagné la Coupe du monde. Giroud, c’est un grand joueur. J’ai eu trop de débats avec des gens par rapport à ça. Giroud fait bien son travail, il a tout gagné le mec. Il doit être avec les Bleus !”

>> Découvrez toutes les interviews “Double Contact” en cliquant ici

Leave a Comment