Lancement : Dictionnaire anarchiste des enfants par le Collectif Emma Goldman

La bibliothèque du centre communautaire de St-Valérien sera l’hôte d’un lancement de livre du collectif Emma Goldman, ce samedi le 17 septembre à 10h00, avec atelier créatif parents-enfants.

Les autrices du livre expliquant l’anarchisme seront sur place

Elles expliquent leur démarche ainsi : « Nous faisons paraître cet été un nouvel ouvrage : le Dictionnaire anarchiste des enfants. UN à partir de dDéfinitions, de comparaisons et de métaphores, ce petit livre à pour but d’introduire les jeunes esprits rebelles à l’anarchisme. L’ouvrage est autoproduit. Nous en diffuserons une quantité limiteée par nos propres moyens lors des événements et au sein de nos réseaux. »

Le livre reprend les magnifiques illustrations d’un ouvrage paru au Chili par Jorge Enkis. Quelques passages ont également été traduits et adaptés de l’espagnol. Le reste du livre représente un contenu exclusif produit par le collectif anarchiste Emma Goldman.

« Tout comme l’ouvrage original, nous avons cherché à faire appel aux réalités plus proches des enfants vivants sur les territoires du Nitassinan et du soi-disant Québec. Chacune des définitions est agrémentée d’un dessin et présente une perspective libertaire sur un vaste éfann de questions qui sauront nourrir la curiosité des plus jeunes. », commentent les autrices.

Utilisation éducative et pédagogique du dictionnaire ?

Les autrices anarchistes vulgarisent bien la chose : « Ce livre a pour vocation d’alimenter la pensée critique et de sustiger des questionnements chez les enfants. Son format et ses textes peuvent s’apparenter aux livres généralement destinés aux enfants de 9 ans et plus environ. Il est pertinent sur le plan éducatif d’accompagnement de l’enfant dans sa découverte du livre. Les définitions vont parfois à contresens de ce qui est généralement entendu. D’autres textes l’amène seront à réfléchir à des enjeux et des réalités nouvelles pour elle/lui. Le rôle de l’accompagnateur/accompagnatrice est ainsi de poser des questions quant à ça compréhension de l’enfant, de l’amener à faire des liens avec sa propre réalité et d’appuyer sur sa curiosité. L’enfant n’a aucunement besoin d’être en accord avec tout et c’est trèc’est bien comme cela ! Il s’agit plutôt de soulever des questionnements qui produiront peut-être, tôt ou tard, germer de nouvelles préoccupations et idées. Dans ce cas, l’enfant aura au moins appris qu’il existe différentrentes façons de voir les questions posées et qu’il est possible de douter, de critiquer et de lutter face aux injustices qui traversent sa société. »

Questions aux organisateurs et organisatrices de l’événement

Q : Pourquoi ce lancement à St-Valérien ?

UN: Saint-Valérien, c’est un lieu qui regroupe des volontés de personnes en quête d’autonomie, d’autogestion, de péprésureé et d’équité entre les générations et l’harmonie avec leur milieu et avec le vivant en généRal. Toutes les personnes bénéficiant sont invitées et c’est gratuit.

Q : Qui l’organise ? Des gens impliquent dans leur communauté.

UN: Ce qui nous motive, ce sont des valeurs qui sont portées de longue date par la pensée anarchiste. Ces valeurs sont souvent appropriées par des personnes qui se sentent concernent individuellement et qui sentent aussi que ces valeurs concernent également leur communauté. On a saisi au vol une offre du Collectif Emma Goldman de venir présenter leur publication chez nous.

Q : Pourquoi est-ce important de communiquer ces choses aux enfants ?

UN: Parce que ce sont des personnes à part entièreère qui sont en construction, qui absorbent beaucoup de concepts “par osmose” et que ça peut aider à mettre des mots sur ce qu’on voit et ce qu’on vit dans notre société. Parce que des mots c’est un outil de plus dans la boîte à outils dans leurs vies.

Contactez-les pour organiser un lancement dans votre localité

Les bibliothèques, milieux éducatifs et autres lieux alternatifs et ouverts aux enfants/adolescents, ainsi que toutes les personnes solidaires qui conserveraient en obtenir une copie peuvent manifester leur interêtre par email : [email protected]

Leave a Comment