Le Maroc s’y met en signant 3 conventions à l’occasion de la 7e édition des DEEE

Sous le haut patronage du Roi Mohammed VI, le coup d’envoi de la 7e édition des rencontres africaines de l’efficacité énergétique a été donné ce judi 22 à Casablanca, en présence de représentants de plus de 20 pays africains membres de l’union des associations africaines du froid et de la réfrigération U3ARC, qui tiendra son assemblée générale pour la première fois au Maroc. L’événement, qui s’est poursuivi jusqu’au 23 septembre, s’est conclu par la signature de 3 conventions de partenariats.

Le Maroc a rapidement saisi l’importance des énergies et leur efficacité pour le développement d’un pays, et surtout pour faire face aux changements climatiques. Jeudi, la 7ème édition des Rencontres Africaines de l’Efficacité Energétique a été inaugurée en visioconférence par Riad Mezzour, Ministre de l’Industrie et du Commerce.

Organisé par AOB Group et l’Agence Marocaine de la Maîtrise de l’Energie en partenariat avec l’Association Marocaine des Professionnels du Froid sous le thème « Le facteur froid est essentiel pour l’efficacité énergétique« , plusieurs intervenants de marque ont pris la parole lors de cet événement pour sensibiliser l’assistance sur le froid comme facteur essentiel dans l’efficacité énergétique, maillon fort de la compétitivité des économies africaines.

À travers les trois panels programmés, des thématiques fortement d’actualité ont été traitées liées notamment aux actualités régulatoires autour du froid, des mécanismes de financement existants en Afrique pour accélérer la transition énergétique, de la certification Certicold de la chaîne du froid ainsi que des solutions & technologies disponibles pour atténuer la sobriété énergétique dans les secteurs du bâtiment et de l’industrie.

Cette septième édition a été l’occasion de mieux valoriser les métiers du froid dans les économies marocaine et africaine à travers notamment la formation et la sensibilisation des acteurs ainsi qu’une réglementation favorable qui concilie les aspects environnementaux et sociétaux, soutenant l’AOB dans un communiqué.

Présent à cet événement, Said Mouline, directeur général de l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE), a souligné l’importance de l’efficacité énergétique non seulement pour le Royaume, mais pour l’ensemble du continent africain, locataire compte de tous les outils énergétiques.

Alors que le thème de cette 7e édition est le Froid, Said Mouline a affirmé que le froid, notamment pour le bâtiment ou l’industrie, nécessaire de mettre en place des normes, une réglementation et des accompagnements financiers. Et c’est dans ce sens que le secteur financier devrait jouer son rôle pour promouvoir ces investissements et améliorer leur performance, at-il ajouté.

Selon le directeur de l’AMEE, il s’agit de prendre compte de l’efficacité énergétique dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques, notant que la vision royale qui donne la priorité aux énergies renouvelables montre que le bon choix a été fait, mais qu’il faut mettre aussi en place de nouvelles normes encore plus efficaces avec les partenaires du continent.

Un des moments forts de ces rencontres est la signature de l’Agence marocaine de l’Efficacité énergétique de trois conventions de partenariat respectivement avec son homologue français l’Agence de Transition écologique, l’Union des Associations africaines des Acteurs de la Réfrigération et la Climatisation (U3ARC) et l’Association marocaine des Professionnels du Froid (AMPF).

Ces conventions portent sur la promotion, le renforcement de capacité et la sensibilisation sur l’efficacité énergétique et le froid, étant un facteur majeur de développement durable, indiquent la même source.

Les Rencontres africaines de l’Efficacité énergétique comptent parmi ses partenaires, le think thank américain IGSD, les institutions financières, Bank Of Africa et TAMWILCOM, l’AMDIE, et le fournisseur marocain leader dans les systèmes de climatisation, VENTEC et la SMAEF, acteur spécialisée dans la réduction de l’énergie industrielle.

Pour les pays qui ont participé à cette 7ème édition, on retrouve le Mali, le Niger, la Namibie, le Nigeria, la Côte d’Ivoire, le Rwanda, les Comores, le Sénégal, la Mauritanie, l’Afrique du Sud, le Bénin, le Madagascar, le Togo, le Burkina Faso, le Cameroun , la Zambie, l’Angola, la RD Congo, le Libéria et enfin l’Ouganda.

Leave a Comment