Le Real Madrid organise la journée de Ligue des Champions et Asensio se réconcilie avec le Bernabeu | Sur l’écran

Matchs de Huit, victoires de Huit. Le Real Madrid est la deuxième équipe des ligues majeures en Europe à avoir remporté tout ce qu’elle a joué. L’autre est Benfica qui a 12 sur 12 entre la compétition et le 1-2 contre la Juventus.

L’hymne de la Ligue des Champions jouait à nouveau au Bernabeu. La dernière fois, c’était contre Manchester City lors du dernier retour en route pour les quatorzièmes. La barre était si haute que le public a autorisé quelques coups de sifflet aux joueurs pendant le match car ils ne sont pas sortis avant d’avoir trouvé leur jeu. C’est comme ça que le stade est, toujours exigeant.

Ancelotti transforme tout ce qu’il touche en or. Tout se passe bien pour lui et il sait profiter de l’opportunité. Contre Leipzig, il a cédé sa place à Nacho, Tchouamení, Camavinga et un front avec Rodrygo et Valverde aux côtés de Vinicius. De nouveaux visages qui, à d’autres occasions, auraient pu coster un match nul ou une défaite de ceux que le fan n’explique pas.

Real Madrid
AFP/JAVIER SORIANO – Les joueurs du Real Madrid célèbrent la fin du match de football aller du Groupe F de l’UEFA Champions League entre le Real Madrid et le RB Leipzig au stade Santiago Bernabeu de Madrid le 14 septembre 2022

Kross, Ceballos ou Mariano ont eu leur place en seconde période. Ce sera une saison très intense avec une Coupe du Monde au milieu et Ancelotti ne peut pas jouer tout avec 12 joueurs. Il y avait aussi Asensio entre les changements de la deuxième partie. Le Majorquin a connu un été difficile. Sans ofre de nouveau-né et sans club pour lequel partir, Ancelotti a reconnu que le garçon était en colère. Il a également présici qu’il avait bien pris le mauvais moment en fonction de l’entraînement et que le résultat était un beau mais qui a mis le 2-0 au tableau d’affichage.

Ovation pour Asensio du Bernabeu qui quelques minutes aupuravant l’avait reçu avec des sifflets. Un mais important qui a été lié d’un autre de Valverde. L’Uruguayen s’est révélé buteur grâce à la puissance de son tir. La pression pour lui ne peut pas être plus élevée. Ancelotti pourrait cesser d’être un entraîneur professionnel si le milieu de terrain ne marque pas dix buts cette saison. Une blague de l’Italien, mais aussi un excellent moyen de le motiver.

Real Madrid
AP/MANU FERNÁNDEZ – Federico Valverde du Real Madrid, deuxième à gauche, célèbre avec ses coéquipiers après avoir marqué le premier but lors du match de football du groupe F de la Ligue des champions entre le Real Madrid et Leipzig au stade Santiago Bernabeu de Madrid, mercredi septembre. 14, 2022

Vinicius n’avait aucun joueur devant lui pour le sortir de ses cartons. Le Brésilien s’emploie déjà à se contenir et à compter jusqu’à 10 en vue de l’enfer qui l’attend au Metropolitano dimanche face à l’Atlético de Madrid qui n’aura aucun problème à y aller pour lui.

L’inertie est ce qui a permis au Real Madrid de prendre le match contre Leipzig et de fixer la journée de Ligue des Champions. Il était le seul Espagnol à gagner et, en plus, il l’a fait contre une équipe allemande après les défaites du Barça et de l’Atlético Madrid.

Le football est réservé pour le derby de dimanche. Là, ils seront à la recherche de la neuvième victoire consécutive jusqu’à présent dans la compétition. Récolter tous les fruits possibles lorsque l’équipe est pleine, c’est ce qui l’a amené à être champion de la ligue la saison dernière. Les blessures, les défaites et les pires moments viendront, mais il y a du travail.

Real Madrid
AFP/JAVIER SORIANO – Le milieu de terrain croate du Real Madrid Luka Modric (G) se bat pour le ballon avec le milieu de terrain malien de Leipzig Amadou Haidara lors du match de football du groupe F de l’UEFA Champions League entre le Real Madrid et le RB Leipzig au stade Santiago Bernabeu de Madrid le 14 septembre 2022

J’ai trouvé une certaine amélioration à Copenhague. Un nul à zéro qui laisse planer un doute dans le boot. Dmitrovic a remplacé Bono et n’a concédé aucun boot. C’est une bonne nouvelle pour une équipe qui compte 15 mais s’accorde cette saison.

Lopetegui était un gardien de but et sait commenter la dynamique est sous les bâtons. Bono a perdu contre l’Espanyol et le 0-3 s’est soldé par un douloureux 2-3. Ce sont des mois compliqués où une erreur peut coûter une Coupe du Monde.

La journée s’est terminée par un autre but stratosphérique de Haaland pour donner à City une victoire 2-1 contre Dortmund en 84. La Juventus reste sans but avec deux défaites dans un groupe où Neymar, Messi et Mbappé ont ajouté trois points pour le PSG contre Haïfa 1-3. Chelsea ne s’est pas encore réveille non plus et reste dernier de son groupe après le 1-1 contre Salzbourg.

Leave a Comment