moyenne France, évolution avec lâge

La structure et la taille des seins changent au cours de la vie. Comment évolue leur taille ? De quoi dépend cette évolution ? Une poitrine importante est-elle associée à davantage de risques ? Les réponses avec le sénologue Philippe Sebag.

Quelle est la taille moyenne des seins ?

“En moyenne, les femmes ont un tour de poitrine compris entre 90 et 95 cm, environ de 92 ou 93 cm“, déclare le Dr Philippe Sebag. La taille du bonnet, elle, est très variable d’une femme à l’autre. Pour rappel, le tour de poitrine se mesure en plaçant un mètre à l’horizontal au niveau de la pointe des la sciencesous les aisselles et sur les omoplates.

► Le pendentif phase de puberté jusqu’à l’âge de jeune adulte, le sein va prendre en volume et se stabilise. “Au niveau interne, l’activité hormonale se met en place progressivement“, explique le sénologue.

► La première grossesses’il y en a une, marquera un premier changement au niveau du fonctionnement de la glande elle-même.
► “Cette période est suivie d’une phase de relative stabilité au niveau de la structure et du volume du sein, entre les grossesses éventuelles de la femme et ses 40 ans“, a indiqué.
“La phase devant lui ménopause, quant à elle, va être marquée par des variations hormonales, qui peuvent être plus ou moins importantes selon les femmes, entraînant des conséquences cliniques sur les seins (tension, douleur, sensation de masse) et sur les cycles qui vont être moins réguliers», poursuit le Dr Philippe Sebag. En revanche, il n’y a pas de variation de volume à ce moment-là.

► Lorsque la Ménopause survivanteil peut y avoir une augmentation des seins, variable selon les femmes. “En revanche, il n’y a aucun changement chez les femmes qui consomment un traitement hormonal substitutif“, précise le spécialiste.

Est-ce que la taille des seins est génétique ?

“Non, la taille des seins n’est pas génétique au sens où il n’y a pas de corrélation de la structure et la taille de seins entre une mère et ses filles“, explique le Dr Philippe Sebag.

Quelles maladies peuvent modifier la taille des seins ?

Il n’y a pas de maladies qui modifient la taille des seins. La taille peut varier suite à certains traitement comme la radiothérapie. “Elle provoque une rétraction progressive de la structure du sein et de la peau“, développe-t-il. Mais cet effet est moins net avec les sources de radiothérapie actuelle. La pilules contraceptifs, selon comment les femmes la supportent, peut être à l’origine des variations hormonales qui peuvent modifier la structure du sein, et légmenter leur volume.

Est-ce que la taille des seins change à la ménopause ?

“Souvent, le volume des seins augmentés’il n’y a pas de traitement hormonal, mais pas nécessairement de façon symétrique“, a déclaré le Dr Philippe Sebag.

Quels sont les risques d’une poitrine trop importante ?

Il n’y a pas de hausse du risque du cancer du sein associé à l’augmentation de la taille des seins. “En revanche, l’examen clinique devient peu fiable avec l’augmentation de volume de la poitrine“, note le sénologue. Par ailleurs, l’hypertrophie du sein est nocif à la fois pour les épaules et pour le dos.

La taille des seins impacte-t-elle le risque de cancer du sein ?

Non, il n’y pas de corrélation entre le volume du sein et le risque de cancer“, tranche le médecin.

Pour augmenter la taille des seins, on peut procéder à la pose d’implants mammaires. “Le lipomodelage, aussi appelé lipofillingpermet aussi d’augmenter leur taille en prélevant de la graisse à un autre endroit du corps“, ajoute le Dr Philippe Sebag.

“Le seul moyen de réduire la taille de seins est de procéder à une réduction mammaire pour intervention chirurgicale“, a conclu.

Merci au Dr Philippe Sebag, médecin spécialiste du sein, à l’institut de sénologie de Bordeaux.

Leave a Comment