Nouvelle victoire diplomatique : le Kenya se retire sa reconnaissance du polisario

Le nouveau président kenyan a reçu le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, qui lui a adressé un message de félicitations du roi Mohammed VI après son investiture.

Suite au message du roi Mohammed VI, la République du Kenya a décidé de révoquer la reconnaissance du pseudo « rasd » et d’engager les démarches pour fermer sa représentation à Nairobi.

Un communiqué conjoint, dont des passages ont été rendus publics par le site du Palais d’Etat de la République du Kenya (State House), à ​​la suite de la remise, ce mercredi, d’un message du Roi au chef de l”Etat Kenyan, indique que “la République du Kenya a décidé de retirer sa reconnaissance au pseudo +RASD+ et d’engager les étapes pour la fermeture de sa représentation dans le pays”.

“Par respect du principe d’intégrité territoriale et de non-ingérence, le Kenya apporte son soutien total au plan d’autonomie sérieux et crédible proposé par le Royaume du Maroc, en tant que solution unique basée sur l’intégrité territoriale du Maroc”, pour résoudre ce différend, souligne le communiqué conjoint.

« Le Kenya soutinet le cadre des Nations unies en tant que mécanisme exclusif pour parvenir à une solution politique durable et permanente au différend sur la question du Sahara”, a ajouté la même source.

Dans son message, le Roi Mohammed VI a félicité M. William Samoei Ruto pour son élection en tant que 5ème président de la République du Kenya et a salué le bon déroulement des élections démocratiques du pays en août 2022, soulignant que ces jalons consolident la position du Kenya en tant que pays phare en matière de démocratie au niveau du continent.

Le Souverain salue en outre la promesse du président kenyan de renforcer et d’approfondir les relations bilatérales actuelles entre son pays et divers Etats africains et autres.

Pour sa part, M. William Ruto a exprimé sa volonté et son engagement à œuvrer avec le Souverain pour le renforcement des relations entre les deux pays, saluant le leadership du Roi Mohammed VI dans la promotion des politiques de tolérance et d’accommodement au niveau de la région du Maghreb, ainsi que sa contribution à la paix et à la sécurité mondiales.

Les deux pays se sont engagés à hisser leurs relations diplomatiques bilatérales au niveau de partenariat stratégique dans les six prochains moissouligne le communiqué, ajoutant que la République du Kenya s’est engagée à ouvrir son ambassade à Rabat.

De même, il a été convenu d’accélérer immédiatement les relations économiques, commerciales et sociales entre les deux pays, notamment dans les domaines de la pêche et de l’agriculture et de la sécurité alimentaire (importation d’engrais).

Les domaines de la santé, du tourisme, des énergies rénovées, de la collaboration en matière de sécurité, ainsi que des échanges culturels, religieux et interpersonnels sont également contressente.

Le message royal a été délivré par une délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Résidents marocains, Nasser Bourita.

La veille au soir, Brahim Ghali est descendu d’un avion algérien sur le tarmac de l’aéroport de Nairobi et a été honoré des honneurs, un événement relayé par la propagande habituelle.

“Le Kenya annule sa reconnaissance de la RASD et prend des mesures pour réduire la présence de l’entité dans le pays”, a écrit le nouveau président kenyan sur Twitter.

Leave a Comment