Offensive de charme dans l’Océan Indien de la Secrétaire générale de la Francophonie

La secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) Louise Mushikiwabo termine sa tournée de dix jours dans l’océan Indien par une audience avec le président malgache Andry Rajoelinadans l’après-midi du 12 septembre 2022.

Sa visite en Indianocéanie a démarré aux Seychelles du 4 au 7 septembre 2022, puis dans l’île Maurice du 7 au 10 septembre 2022, en compagnie de Léonard-Émile OgnimbaReprésentant de l’OIF dans la région et de Cécile Martin-Phippsdirecteur de l’Institut de la Francophonie pour le Développement durable.

Aux Seychelles, Louise Mushikiwabo s’est entretenu avec le président Ramkalawan qui avait témoigné de l’attachement de l’île à la langue française. La patronne de l’OIF a mené sa délégation à une activité de plantation de mangroves connuee «Umuganda Francophone – Mon geste pour la planète» avec des enfants seychellois au Domaine de Val de Près. Une façon de souligner l’importance de préserver l’environnement au sein de la Francophonie.

Lire aussi : Le Haut Représentant de l’UE propose à l’Europe d’être le partenaire de choix de l’Afrique

Louise Mushikiwab

Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de l’OIF aux Seychelles

A Maurice, le SG de l’OIF a participé à une séance de travail interministérielle, en présence du bon nombre des ministres mauriciens et qui s’est focalisé sur la nécessité d’une plus grande synergie entre l’OIF et le Commonwealth pour l’ établissement de l’indice de vulnérabilité multidimensionnelle pour les petits insulaires en développement (PIED). Elle a rendu visite au président par intérim de l’île Eddy Boissézon, à la State House à Réduit après un entretien avec le PM mauricien Pravind Jugnauth.

“La francophonie avec elles” à l’honneur

Son passage à Maurice est aussi marqué par le développement du tourisme durable et l’autonomisation économique des femmes. Elle a vu l’avancement du projetAutonomisation économique des femmes par les nouvelles technologies des fibres de bananier» porté par Entreprendre au Féminin Océan Indien (EFOI) et financé par le Fonds «La Francophonie avec Elles»

Lancé en juillet 2020 sur recommandation de Louise Mushikiwabole Fonds «La Francophonie avec Elles» est un dispositif de solidarité ayant vocation à donner aux femmes et aux filles les moyens de se soulager dignement des crises auxquelles elles sont confrontées et d’être outillées pour affronter les suivantes.

Dès le lendemain de son arrivée à Madagascar, le SG de l’OIF s’est rendu à Anosiala, où un centre d’appui au développement rural et aux collectivités intégrées (CADRI) est soutenu par le Fonds “La Francophonie avec Elles” dans le cadre d’un projet dit « Participation des femmes rurales à la relance économique d’Anosiala ». Après une rencontre respective avec les ministres Richard Randriamandranto (Affaires Etrangères) et Michèle Sahondrarimalala (Éducation nationale), Louise Mushikiwabo a eu une audience avec le président Andry Rajoelina.

Lire aussi : Sommet IDA-20 : La Banque mondiale casse sa tirelire pour l’Afrique

Les deux personnalités ont échangé des vues « sur la situation internationale, le dérèglement climatique, l’autosuffisance alimentaire et le financement des infrastructures » selon le communiqué officiel.

Dans la soirée du 12 septembre, Louise Mushikiwaboa tenu à une rencontre avec la communauté diplomatique et le groupe des ambassadeurs francophones accrédités à Madagascar.

Contexte électoral

Cette visite de la SG de l’OIF est certes officielle, mais personne n’est dupe. Il s’agit là d’une offensive de charme de la quatrième SG de l’OIF, élue en octobre 2018, à l’endroit des dirigenes de la région de l’Océan Indien. Une tournée qui s’inscrit sur fond électoral. Car au 18 ème Sommet de la Francophonie de Djerba (Tunisie) aura lieu l’élection du SG de l’OIF. Et…Louise Mushikiwabo est candidate à sa propre succession.

De plus, la Rwandaise est une habituée à se rendre à Antananarivo dans un contexte électoral. En juillet 2018, encore ministre des Affaires étrangères du Rwanda, elle s’installe dans la capitale malgache pour déposer sa candidature au poste de SG de l’OIF, du fait que Madagascar assure en cette époque la Présidence du Sommet de la Francophonie.

Tout porte ainsi à creire, que contrairement à son prédécesseur, Michaëlle Jean, Louise Mushikiwaboaura la forte chance d’être reconduite pour un second mandat. D’ailleurs lors de la 4ème session de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) en mai dernier, l’ensemble des délégations a souligné le leadership de Mme la SG et vont jusqu’à exprimer leur soutien à son éventuelle candidature.

L’audition des candidats au poste du SG de l’OIF aura lieu le 6 octobre Prochain, lors d’une session extraordinaire de la CMF. L’élection proprement dite se tient le 20 novembre au sommet de Djerba.

Leave a Comment