PSG : Neymar-Mbappé, entre eux les montagnes russes

Le début de saison du PSG a révélé la relation ombrageuse qui unit les deux stars sur le terrain comme en coulisses.

Après « Messi l’adaptation » et « Mbappé la prolongation », la nouvelle saison du Paris Saint-Germain devrait prendre pour sujet principal un duo ou un duel, au choix. Avec pour titre : « Mbappé-Neymar, je t’aime… moi non plus ». De ce feuilleton qui devrait rythmer l’année du club de la capitale, les supporters ont pu décovrir le premier épisode au Parc des Princes contre Montpellier (5-2, le 13 août).

On joue la 43e minute quand le Montpelliérain Falaye Sacko commet une main dans la surface de réparation. Alors que l’attaquant français a déjà loupé un penalty, c’est au tour de Neymar, comme le prévoit le système installé par Christophe Galtier, de tirer. Mais l’ancien Monégasque, frustré par son premier raté, tente sa chance et vient parler à l’oreille de l’oreille de l’ex-Barcelonais afin de tirer à nouveau. Calmement, Neymar confirme qu’il souhaite tirer avant de transformer avec la facilité qu’on lui connaît.

Si ce soir-là, Mbappé semblait touché par des soucis personnels, l’histoire entre les deux ne s’est pas arrêtée là. Comme le révélant la Gazzetta dello Sport, entre les deux joueurs, le retour au vestiaire a été animé et la température sempilate loin d’être redescendue. Et selon nos informations, il a fallu l’intervention de Marquinhos, Sergio Ramos et Messi pour que la situation ne s’envenime pas.

“Ce n’est pas linéaire”

Un coup de discussions avec Luis Campos et Christophe Galtier, qui ont pluto bien géré les égos jusque-là, le conflit s’est apaisé mais les chagrins sont là. Mais ils ne datent pas en réalité pas de ce début de saison mais plus des mois précédents dans une période où le manque de sérieux de Neymar a profondément irrité le vestiaire. Mais cette saison la donne est différente.

Si les deux hommes ont affiche une entente rare dès leurs premiers pas sous le maillot parisien, se retrouvant par exemple en soirée à plusieurs reprises, leur relation oscille entre complicité et distance, sourires ou agacements. Et pour définir ce lien, rien de mieux que demander à Kylian Mbappé.

« On a toujours eu une relation basée sur le respect but on a toujours eu des moments comme ça où il y a des moments un peu plus froid et des moments un peu plus chauds, explique le numéro 7 parisien. Il y a des périodes, on est les meilleurs amis du monde et d’autres on se parle moins. C’est la nature de notre relation qui est comme ça. Quand tu as deux joueurs au caractère fort, ce n’est pas linéaire. »

Neymar Mbappé Logo PSGGetty Images

Sur le terrain, un autre épisode est venu alimenté cette histoire. Face à la Juventus Turin, il ya d’abord eu ce premier une-deux décisive entre les artistes (5e) puis cet oubli qui a mis Neymar en rage. On joue la 51e minute lorsque, lance par Messi, Mbappé s’envole et entre dans la surface. Au deuxième poteau, Neymar était présent mais ne verra jamais arriver le ballon du 3-0. Après le match, le Brésilien a fait savoir son agacement à Luis Campos mais aussi aux attachés de presse du club qui lui ont proposé de passer en interview devant les caméras des diffuseurs.

Verratti, Ramos et d’autres font le lien

« La relation entre Ney et Kylian est très bonne. Et je ne vous fais pas de langue de bois. Ils sont associés dans les exercices. Ils sont souvent ensemble dans les échauffements. Oui, il oui eu cette situation de match et pour avoir échangé hier (judiciairement) avec Kylian, je pense qu’il en a parlé avec Ney », affirmait l’entraîneur du PSG, Christophe Galtier avant la rencontre face à Brest.

Tout sourire et chambreur dans le couloir qui mène au parking des joueurs, Neymar a tout de même appelé à ses proches les raisons de sa colère. Lui, qui affirme respecter les engagements pris dans ces échanges avec la nouvelle direction sportive, l’impression que Mbappé évite parfois de lui donner le ballon afin de tirer la couverture sur lui. On reprocherait aussi bien de faire le Français au Brésilien, à l’image de l’oubli en fin de première période contre les Bretons.

Pourtant, face à ses coéquipiers, celui qui disputera certainement sa dernière Coupe du monde avec la sélection auriverde, ne s’épanche pas sur le sujet et affiche même une attitude plutôt « cool » comme le décrit un familier du vestiaire parisien. Corroborant au passage la description faite par le technicien à l’issue de la dernière journée de championnat. « Ça fait deux mois et demi que je découvre l’homme. Mais j’ai un regard beaucoup plus averti, aiguisé sur ce que je le vois faire tous les jours dans sa préparation, dans l’investissement qu’il a avant séance, pendant séance et post-séance, décrivait-il samedi dernier. Il est très investi. À la fois sur un plan personnel mais aussi pour ses partenaires et pour l’intérêt de l’équipe. C’est un grand professionnel. Je savais que c’était un grand joueur mais c’est un grand professionnel que je découvre avec plaisir tous les jours. »

PSGChristophe GaltierNeymarGetty Images

Dans ce tableau pas demandé des plus idylliques, certains joueurs comme Marco Verratti et Sergio Ramos essaient d’apaiser les choses à l’image de l’Italien venu demander à Mbappé de laisser Neymar tirer le penalty contre Monaco. Malgré ces épisodes, l’impression globale sur le terrain reste celle d’une entente qui statistiquement fonctionne toujours aussi bien. Depuis le début de la saison, Neymar a donné trois de ses passes décisives à Mbappé, quand ce dernier lui a offert un caviar, d’une feinte soignée contre Lille. Comme quoi, les grands joueurs n’ont pas toujours besoin de s’aimer à la folie pour jouer ensemble.

.

Leave a Comment