Retour de “Star Academy” : Comment TF1 et EndemolShine cultivent la nostalgie autour du programme

Retour gagnant ? TF1 a annoncé, ce mardi dans une banderole, le retour sur l’antenne de “Star Academy”, son divertissement incontesté des années 2000. La Une, avec EndemolShine et DMLSTV en production, s’apprête donc à faire renaître une marque culte qui a séduit près de 12 millions de spectateurs le 12 janvier 2002, le soir du premier final de la saison et de la couronne Jenifer. Mais TF1 et EndemolShine, la boîte de production historique du programme (elle ne s’appelle plus Endemol), ont donné des signes de tête de file, permettant de retarder ce retour, il y a deux ans.

Lire aussi

& quot; Faites de la moussaka! & quot;  : Cyril Hanouna quitte Thierry Ardisson et

la télé

“Faisons de la moussaka !” : Cyril Hanouna quitte Thierry Ardisson et “Hôtel du …

& quot; Star Academy & quot;  : TF1 renvoie officiellement l'émission dans une publicité

la télé

“Star Academy” : TF1 revient officiellement dans l’émission dans une publicité

& quot; Ça commence aujourd'hui # 039; hui & quot;  : les émissions d'urgence de France 2 mercredi

la télé

“Ça commence aujourd’hui” : France 2 programme en urgence l’émission de mercredi

Redistribution des lots sur Youtube en 2020

En mars 2020, la France va découvrir le confinement. En raison de la crise sanitaire, la sortie des Français est limitée au strict nécessaire. La télévision, dont la programmation chante souvent avec les diffusions de films – interruptions d’arrêt obligatoires – trouve ainsi une place de choix dans leur quotidien. Ils passaient par exemple 4h40 par jour en moyenne devant leur poste en avril 2020 : la moyenne était ramenée à 3h27 deux ans plus tard. Dans ce contexte, les téléspectateurs suivent activement les éditions d’information et, pour se détendre et passer le temps, se passionnent pour les jeux télévisés, les stratégies de Claude dans “Koh-Lanta : L’île des héros” mais aussi… pour la “Star”. Académie”.

Dès le 21 avril, EndemolShine a en effet décidé de mettre en ligne sur Youtube chacun des prix des huit saisons sur neuf qui comptent l’émission. Jour après jour, les internautes redécouvrent les émissions, diffusées en direct sur TF1 entre 2001 et 2008. Et le succès est au rendez-vous ! Le premier prime de la saison 1, à l’issue duquel Jenifer est la dernière candidate à rejoindre l’aventure, culminant un mois plus tard avec 270 000 téléspectateurs. Le deuxième prix l’a également dépassé de 200 000 vues.

Le programme divertit les Français les plus nostalgiques qui redécouvrent les réalisations des universitaires, des plus spectaculaires aux plus diverses. La reprise par Georges-Alain de la deuxième saison du tube standard de Las Ketchup est, en fait, plutôt mémorable. L’image véhiculée par le divertissement est positive. Et déjà à temps, EndemolShine part faire son grand retour. “Nous travaillons sur divers programmes autour d’une Star Ac nouvelle génération», annonce encore cette année Vincent Panozzo, le directeur des programmes et de la création et du développement du groupe, dans «Les Parisiens“.

La fête des 20 ans en 2021

L’année suivante, TF1 lance un nouvel appel à la nostalgie de ses téléspectateurs. La chaîne annonce qu’elle compte fêter les 20 ans du programme. Les festivités se déroulent en deux saisons. Le 22 mai 2021, Une diffuse un documentaire intitulé « Star Academy : The Doc event ». Ce dernier retrace le parcours des universitaires des huit premières saisons de l’émission. 3,61 millions de téléspectateurs sont présents, soit 16,1% de l’audience. Un score relativement faible sur 4 ans et plus, compensé par une très bonne audience sur la cible des femmes chefs de travaux de moins de 50 ans (FRDA-50) : 31,0 %.

Un indicateur très cher à TF1 qui envie à la chaîne dirigée par Gilles Pélisson de prolonger les festivités avec, cette fois, les candidats des huit promotions en chair et en os. Le 30 octobre 2021, vingt-quatre jours après la première de l’émission en France, le générique de la première télé-réalité diffusée sur TF1 résonne à nouveau dans le Hall français.

L’émission, enregistrée plusieurs mois plus tôt, fait une belle part des échanges entre Nikos Aliagas et les anciens professeurs et universitaires et des meilleurs moments de l’émission. Ce qui ne fait que renforcer la nostalgie de ceux qui la connaissent. Le succès se confirme sur la cible FRDA-50. 41,3% d’entre eux suivent le premier des trois numéros de “Star Academy : ça fait 20 ans qu’on se fréquente !” (4,18 millions de nostalgiques en moyenne, 24,8% de la population totale).

Le château et Nikos Aliagas, deux valeurs sûres

Dix ans après sa dernière saison sur NRJ12, “Star Academy” va surfer sur les ingrédients qui la rendent mythique. La chaîne et les productions DMLSTV s’étaient associées pour l’occasion à EndemolShine, relançant le château de Dammarie-lès-Lys, site de la programmation 2001 à 2007, et son hôte historique. Nikos Aliagas complétera l’animation des prix en direct. Autre pilier du programme, Jean-Pascal Lacoste, candidat emblématique de la saison 1, n’a pas démenti, vendredi dernier sur C8, l’hypothèse selon laquelle il pourrait jouer un rôle dans cette nouvelle mouture.

Reste à savoir quelle place occupera le grill quotidien. Hypothèse du moment, la programmation sur deux chaînes, les primes sur TF1 et la quotidienne sur TMC, semble menacée. Il peut être difficile, par exemple, de créer un attachement spectateur pour les candidats avec cette programmation hybride. Celui-ci, d’ailleurs, n’a pas fonctionné pour “Secret Story” en 2015 (émission hebdomadaire sur TF1 et quotidienne sur NT1). En 2016 et 2017, l’émission avait été diffusée intégralement sur la chaîne TNT, à l’exception de l’émission de lancement diffusée sur TF1 en seconde partie de soirée.

Autres défis pour la chaîne et la production : faire en sorte que l’émission, née dans une décennie sans réseaux sociaux et au cours de laquelle les apprentis chanteurs, parfois naïfs, redécouvrent encore les codes de la télé-réalité, conserve sa fraîcheur originelle. Il doit aussi veiller à ce que la “Star Academy” recrée l’événement, à l’heure où les stars internationales se font de plus en plus rares à la télévision française.

Leave a Comment