Taghazout Surf Expo, 1er salon professionnel du surf en Afrique

Taghazout Surf Expo, le 1er salon de surf professionnel en Afrique, se tiendra du 27 au 30 octobre 2022 sur la baie de Taghazout, à quelques kilomètres d’Agadir, ont annoncé mardi à Casablanca, les organisateurs du salon.

Organisée par l’association Taghazout Surf Expo et soutenue par l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) et le Conseil Régional du Tourisme Agadir – Souss Massa, cette première édition de Taghazout Surf Expo constituera l’occasion de prouver que le surf, un secteur à part entière expansion, représente un important levier de développement pour la région, voire le pays, ont indicé les cofondateurs de Taghazout Surf Expo, Saïd Bella et Rachid Moutchou.
“Nous montrons qu’il est oui dans la région toute une économie autour du surf à défauts et une inclusion sociale possible”, ont-ils souiné.

S’exprimant lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation de ce salon, M. Bella a indiqué que Taghazout est une destination phare du surf au Maroc, avec des spots de plus de 50 kilomètres, très fréquentés par les débutants qui par les professionnels.

L’histoire de Taghazout avec le surf, qui a commencé dans les années 1970, a permis de créer tout un ecosystème autour de ce sport, at-il relevé, notant que l’idée d’organiser ce salon découlé de “notre conviction que Taghazout mérite d’avoir un événement célèbre le surf et mis en avant le patrimoine naturel et humain de la région”. Et de souligner que Taghazout Surf Expo se déclinera en plusieurs activités visant à promouvoir un écosystème dans toute sa diversité et à soutenir une industrie du surf innovante, durable et responsable.

Il a ainsi été précisé que ce salon s’articulera autour de trois axes : L’exposition, les journées scientifiques et le programme culturel : Sea In Colors. Dans le cadre du 1er axe, le village d’exposition accueillera une trentaine d’exposants don des fabricants d’équipements, surfwear, shapers, surf camps, écoles de surf et agences de voyages spécialisées.

Quant au 2ème axe, les journées scientifiques réuniront des chercheurs marocains et étrangers qui présenteront leurs travaux sur l’impact du surf dans la région et les évolutions récentes du tourisme.

Pour ce qui est du 3ème axe, Sea in Colors est un programme artistique mettant à l’honneur la culture du surf avec des installations artistiques, des ateliers, des concerts, entre autres.
De son côté, Mohammed Khellaji, représentant de la Fédération Royale Marocaine de Surf (FRMS), faisait partie de la fierté de la Fédération d’être partenaire de ce salon dédié au surf sous ses différents aspects.

Selon lui, cet événement offrira une tribune à la FRMS pour présenter ses réalisations et les efforts qu’elle déploie pour promouvoir le surf au Maroc. l’agira aussi, à-il ajoute, pour des champions marocains de partager leur expérience avec le public dans le cadre de masterclasses.

Au moins 15 000 visiteurs ont assisté au Taghazout Surf Expo dans un village éphémère de 4 000 m2. Le salon et ses 35 exposants mettent en lumière les opportunités offertes par le surf dans des domaines très divers : hôtellerie, restauration, transport, coaching, fabrication de matériel, conception de vêtements et accessoires, design, communication, préservation de l’environnement, animation culturelle, ou encore des activités de bien-être comme le yoga.

Des speed meetings ont également été programmés pour créer des opportunités entre entrepreneurs locaux et professionnels internationaux du surf (voyagistes, distributeurs, équipementiers, etc.).

Le salon a d’ailleurs mobilisé une équipe de 30 chercheurs du Lab-réseau Ulysse (Belgique) et du Laboratoire de recherche sur les langues et la communication de l’Université Ibn Zohr d’Agadir.

Ces doctorants ont compilé des données historiques, urbanistiques, culturelles et sociologiques pour analyser l’impact socio-économique du surf sur la région.
Les conclusions de leurs travaux seront dévoilées lors de six tables-rondes programmées pendant le salon.

.

Leave a Comment