Test Samsung Galaxy Z Flip 4 : notre avis

Le Galaxy Z Flip 4 de Samsung est le téléphone le plus portable et amusant que nous ayons testé cette année. Vous pouvez plier en deux son écran fin de 6,7 pouces et le transformer en un objet de la taille d’un dessous de verre qui se glisse facilement dans la plupart des poches.

C’est proposé à partir de 1109€ avec 128 Go de stockage. Il hérite des atouts de son prédécesseur et corrige la plupart des défauts du Retourner 3. Si nous avons apréciés toutes les améliorations apportées, Samsung pourrait aller encore plus loin, notamment en termes d’autonomie et de la qualité de l’appareil photo. On apprécie aussi davantage la fonctionnalité sur l’écran externe.

Quoi qu’il en soit, le Galaxy Z Flip ne sera pas prêt pour le grand public à tel point qu’il ne pourra pas tenir une journée entière avec une seule charge. Le Flip 4 n’en est pas encore là, mais il s’en approche.

A noter également que, même si le prix de départ dépasse les 1000€, Samsung et les opérateurs de téléphonie mobile subventionnent l’achat, ce qui le rend plus abordable pour ceux qui le souhaitent.

Un design fun et minimaliste

On ne vous en voudrait pas de confondre le Flip 3 et le Flip 4. Ils sont pratiquement identiques, ce qui est une bonne voiture choisie ce design fonctionne très bien. Le Flip 4 a été amélioré en ajoutant du verre renforcé Gorille Glass Victus Plus, d’un cadre en aluminium, d’un écran principal plus résistant et d’une augmentation minimale du poids qui lui confère une sensation de solidité agréable et satisfaisante. Il est classé
IPX8 pour sa résistance à l’eau, ce qui signifie qu’il peut être immergé jusqu’à 1,5 mètre pendant 30 minutes. Étonnamment, le Flip 4 ne résiste pas à la poussière.

Le téléphone a une nouvelle finition mate bien moins sujette aux traces que le lavage brillant du Flip 3. Le pli de l’écran est toujours présent et visible, mais cela ne gêne aucunement l’utilisation. L’ouverture et la fermeture sont particulièrement satisfaisantes, tant au niveau du ressenti que du son. Il faut un peu de temps pour s’y habituer, mais au bout d’un jour ou deux, nous étions capables de l’ouvrir d’une seule main.

L’écran externe fait la même taille que celle du Flip 3. Il n’a pas non plus évolué en termes de funcionalidades. C’est dommage. On peut envoyer des réponses automatiques avec certaines applications de messagerie, mais il n’y a pas d’option pour taper ou dicter une réponse sans ouvrir le téléphone. C’est incontestablement la partie qui présente la plus grosse marge de progression sur ce smartphone.

Notre essai du
Motorola Razr 5G nous a donné une bonne indication de ce qu’un écran externe permet d’envisager. Nous avons pu l’utiliser comme un petit smartphone Android sur lequel nous avons même réussi à faire funcionaire des jeux vidéo comme PUBG Mobile. Si l’on n’a pas besoin de pouvoir jouer à Appel du devoir sur l’écran externe du Flip 4, un mini clavier de type smartwatch ou une diagonale plus spacieuse serait assurément le bienvenu.

Il oui aussi le Mode Flex. Par exemple, l’application YouTube affiche les vidéos dans la moitié supérieure de l’écran, tandis que la moitié inférieure sert à faire défiler les commentaires ou les descriptions.

Samsung a amélioré son application Photo. Désormais, lorsque l’on modifie une photo en mode Flex, l’image reste sur la moitié supérieure, les outils de modification et l’interface se présentent en bas. C’est bien plus pratique !

L’écran externe du Motorola Razr (2020) est plus grand et offre plus de fonctionnalités que le Z Flip 4

Nouvel ajout au mode Flex, la possibilité d’utiliser le bas de l’écran comme un mini pavé tactile avec un curseur sur le haut. On peut cliquer sur des boutons et ouvrir des menus à l’aide du curseur en minuscule, ou utiliser deux doigts pour glisser et se déplacer, par exemple pour explorer dans Google Maps. Ce trackpad est une idée novatrice, mais pas très pratique à l’usage. Par ailleurs, certaines applications deviennent

Mise à niveau mineure de l’appareil photo, mais une grande polyvalence

Le Flip 4 dispose des Mêmes capteurs selfie et ultra grand-angle que le Flip 3 (10 mégapixels et f/2.4 ; 12 mégapixels et f/2.2). L’appareil photo principal reçoit un nouveau capteur de 12 mégapixels (f/1.8) qui améliore la qualité des photos, mais rien de vraiment notable. Les images ont un aspect agréable et dynamique en termes de contraste et de couleur. Certains trouveront le traitement des couleurs sursaturées.

La bonne nouvelle est que le capteur principal est disponible efficace dans des conditions de faible luminosité. Les photos sont bien détaillées et n’ont pas beaucoup de bruit, sauf si vous effectuez un zoom avant. En effet, le Flip 4 ne dispose pas d’un téléobjectif, ce qui signifie que l’on dépend entièrement du zoom numérique, et c’est là que l’image commence à se fonder.

Malgré ses performances modestes, le Flip 4 offre l’une des configurations photo les plus polyvalentes de tous les téléphones. Le fait qu’il puisse se plier et rester en position permet de placer le téléphone presque n’importe et sous un tas d’angles différents.

Par ailleurs, l’écran externe peut désormais afficher un aperçu complet des photos et vidéos en mode portrait ou paysage. Les modèles précédents réduisaient considérablement l’aperçu, ce qui rendait difficile le cadrage des selfies de groupe. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité de prévisualisation et à la possibilité de relever l’obturateur de l’appareil photo, le Flip 4 pourrait être l’un des meilleurs outils créatifs pour les réseaux sociaux.

Exemple de la façon dont le Flip 4 rend les couleurs. Il est à la limite entre la saturation et la sursaturation

La plage dynamique et les détails sont bons

Mode portrait

Nous avons utilisé la position Flip 4 en forme de L pour prendre cette photo

Samsung est connu pour ses couleurs saturées mais le rendu est ici vraiment agréable à regarder

Prix ​​photo avec l’ultra grand-angle. Avec un bon éclairage, on peut obtenir des clichés décents avec cet appareil

Le Flip 4 a bien immortalisé cette VW, notamment les différences subtiles entre le bleu de la carrosserie et le ciel

Photo en mode nuit de quelques eucalyptus éclairés par des lumières colorées

Ce selfie a été pris avec le captre arrière principal. L’aperçu peut s’afficher sur l’écran externe pour aider au cadrage

Autonomie : une minime augmentation

Grâce à une batterie légèrement plus puissante et à la nouvelle puce Snapdragon 8 Plus Gen 1, le Flip 4 gagne un peu en autonomie. Cependant, la différence ne change pas la donne. Sur le Flip 3, nous pouvions tenir jusqu’à la fin de l’après-midi avant de devoir le recharger. Avec le Flip 4, nous tenons
généralement une journée. Mais lorsque nous les sollicitations plus intensivement pour regarder des vidéos, prendre des photos ou passer un appel en visio, la batterie durait au mieux jusqu’en début de soirée. Cela dit, quelques heures d’utilisation en plus sont toujours bonnes à prendre. Le Samsung Galaxy Z Flip 4 prend en charge une charge filaire d’une puissance de 25W mais sa batterie de 3700mAh vous demandera un peu plus de 1h20 pour récupérer sa pleine capacité. A noter que le smartphone pliable du constructeur sud-coréen est également compatible avec la recharge sans fil 15W et la recharge inversée 4,5W.

Pendant 45 minutes, avec l’écran à pleine luminosité, nous avons regardé quelques vidéos sur YouTube, surfez sur Instagram, joué à PUBG Mobile, l’Odyssée d’Alto etc Visite de Mario Kart, a passé un appel vidéo de cinq minutes via Zoom. La batterie est passée de 70% à 56%.

Grâce au nouveau processeur et à Android 12L, le Flip 4 est réactif. Les animations et les jeux sont fluides. Le multitâche entre deux applications en écran partagé fonctionne bien.

Flip 4 contre Flip 3 contre Flip 5G contre S22

Faut-il passer du Flip 3 eu Flip 4 ? Selon nous, il n’y a pas suffisamment de nouveautés pour justifier cette bascule. En revanche, ceux qui possèdent un Flip ou un Flip 5G trouveront plus de bonnes raisons de changer, notamment un design plus robuste, un écran externe plus grand, une résistance à l’eau, une batterie plus endurante, et un écran au taux de refroidissement plus élevé et un processeur plus véloce .

Si vous devez choisir entre le Flip 4 et le Galaxy S22, votre choix se résume à savoir si vous voulez un téléphone qui se plie ou non. Le Flip 4 a un processeur plus rapide, mais l’autonomie du Galaxy S22 est supérieure.

Au bout du compte, le Galaxy Z Flip 4 nous rappelle qu’un design innovant qui concilie forme, fonction et plaisir peut faire beaucoup. Mais, bien que toutes ses améliorations soient un pas dans la bonne direction, Le Flip 4 n’est pas toujours à la hauteur en ce qui concerne les éléments de base comme l’autonomie et la photographie.

Article de CNET.com adapté par CNETFrance

Images : Patrick Holland/CNET et Steven Fafard/CNET France

Découvrez les meilleurs forfaits du moment :
Plus de 100 forfaits trouvés

Leave a Comment